(re)lectures à la péniche Pop

(RE)LECTURES
AMOURS CONTRARIÉS

Après une plongée au coeur de récits littéraires pluriséculaires, ce laboratoire du geste artistique propose désormais à la (re)lecture un corpus d’œuvres musicales. Des comédiens, musiciens, metteurs en scène, chorégraphes… donnent successivement leur interprétation scénique de quatre musiques, chacune relatant une passion adolescente entravée par l’autorité parentale ou par les conventions sociales.

Samedi 28 septembre à 17h à la Péniche POP (75019)

Ode to Billie Joe, Bobbie Gentry (1967)

#1 Nicolas Worms, pianiste et compositeur, et Eden Tinto Collins, performeur.se et musicien.ne
#2 Rébecca Chaillon, comédienne et metteure en scène, et Sandra Calderan, comédienne

Informations et renseignements : 01 53 35 07 77 // reservationlapop@gmail.com

Vive le sujet – Festival d’Avignon 2019

Festival d’Avignon 2019 – Vive Le sujet n°4 – 17 au 23 juillet

Sa bouche ne connaît pas de dimanche – fable sanguine

photographe : Su Cassiano https://www.sucassiano.com

 

Un spectacle conçu et interprété par Pierre Guillois et Rébecca Chaillon
Création sonore  : Elisa Monteil
Régie générale : Suzanne Péchenart

 

 

 

Il y a quelque chose de transcendant à créer un spectacle dans un lieu chargé de culte.
La commande du Festival d’Avignon et de la SACD pour l’édition 2019 de Vive le Sujet nous a donné envie d’inventer ensemble autour de cet espace : Le jardin de la Vierge.
Quelle est l’origine de notre monde à deux : notre création en quelques jours.
Nous nous sommes amusé.e.s à co-écrire notre genèse intime. Nous avons déplié les couches de nos personnes et mis au jour nos rapports ambigus au catholicisme, au sacré, à la pureté.
La chair est venue souder ces questionnements, celle de l’animal, celle que l’on mange, la viande dont nous nous régalons. Le plaisir du goût du sang et la culpabilité qui accompagne la tuerie nourricière. Le besoin de se confesser.
Nous avons décidé de jouer à être des créatures divines et des personnages profanes, et de sacrer ensemble comédie légère mais grinçante et performance engagée mais onirique.
À l’origine de Rébecca, la Martinique. À l’origine de Pierre, la Bretagne. Mais Rébecca réalise qu’elle est noire et Pierre devient pédé.
Puis Rébecca veut devenir Bouchère sainte tandis que Pierre, bannit Dieu de sa vie car il est né Innocent.
Á l’origine, se trouve aussi le cochon, celui que l’on élève et abat en Bretagne,
Celui que l’on célèbre à table, à Noël en Martinique et qui fut importé sur l’île par les premiers colons.

*Sa bouche ne connait pas de dimanche part d’une expression du créole martiniquais Bouch li pa ni dimanch.

Production
La Compagnie Le Fils du Grand Réseau / Pierre Guillois

Coproductions :
Compagnie Dans le Ventre / Rébecca Chaillon
Le Fonds de dotation du Quartz – Brest
CDN de Normandie-Rouen

Soutiens
La Compagnie Le Fils du Grand Réseau / Pierre Guillois est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC de Bretagne
Le Carreau du Temple

Remerciements
L’Equipe du Quartz, Scène nationale de Brest

Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute

Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute

DÉCOUVREZ LA NOUVELLE CRÉATION POUR L’AUTOMNE 2018 

Production déléguée CDN de Normandie-Rouen
Co-production cie Dans Le Ventre, Mains d’Oeuvres, le Carreau du Temple, le Phénix- Scène Nationale Valenciennes, CDN de Normandie-Rouen, La Ferme du Buisson scène nationale de Marne la Vallée, et le 232U- Théâtre de Chambre.

Douze personnes nées assignées femmes, pratiquant le football dans l’équipe des Dégommeuses* ou ayant une pratique scénique du corps dans l’effort, se rencontrent sur un terrain commun, celui de la performance, sportive et artistique. Dans le temps du match et avec ses codes, elles se mettent en jeu dans une histoire généralement présentée comme appartenant aux hommes. Elles se réapproprient ce sport plusieurs fois confisqué aux femmes, et racontent une histoire politique des corps, des identités féminines et du football.

* Les Dégommeuses sont une équipe de foot mais aussi un groupe militant ayant vocation de lutter – dans le sport et par le sport – contre le sexisme, les LGBT-phobies et toutes les discriminations. http://www.lesdegommeuses.org/

Découvrez un entretien vidéo sur le spectacle : https://vimeo.com/212912488

Et une vidéo au Phénix à Valenciennes :  http://scenenationale.lephenix.fr/actualites/quatrieme-et-derniere-journee-du-cabaret-de-curiosites-en-video/

10 ans de la Cie Dans Le Ventre au Générateur !

Le 12 novembre 2016, la Compagnie Dans le Ventre fête ses 10 ans !
soiree10ans
PLUS GROS QUE LE VENTRE, c’est dix ans de compagnie affamée de plateau, qui se fête avec le public à travers des performances concoctées spécialement pour la soirée.

Des buffets humains à déguster, une exposition Food Factory qui se construit sous vos yeux jusqu’à l’épuisement des corps, des mots gourmands qui dégueulent de nos bouches, et une rétrospective, pour les adeptes de nos créations, à travers un concert électro. En bref, une équipe décidée à transformer le Générateur en vaste usine à performances alimentaires. De quoi rendre notre deuxième cerveau-le ventre- heureux à vomir.

Avec Rébecca Chaillon, Charlie Chine, Mélanie Llense Martinez, Élisa Monteil, Raphaël Mouterde, Jérôme Bertin,Camille Hardouin, Luz Moreno + Anaïs Silvestro / Toolsoffood, Laetitia Favret,Anouck Hilbey, Louise Dudek, Gianny Grégory Fornet, Aurore Déon,Florent Chapellière, Virginie Percevault, Marie Helène Bannier, Victoria Paulet, Laurence Gadre, , Audrey le Bihan, Marie Fortuit, Suzanne Péchenart, Adrienne Alcover, Antoine Formica…

Et Alice Brun-Caratini, Margault Chavaroche, Léa Ferrez Le Guet, Marianne Vigneulle et Lucas Bonnifait.

Infos pratiques :
Générateur à Gentilly
http://legenerateur.com
De 19h30 à minuit
Tarif plein : 14€ / Tarif réduit : 10€

Festival Jerk Off

La compagnie Dans Le Ventre est programmée au sein du festival Jerk Off, festival pluridisciplinaire des cultures queer & alternatives en septembre 2016.

jerkoff

Performance Cannibale
par Rébecca Chaillon & Elisa Monteil
au Cirque Electrique le jeudi 15 septembre à 22h

Spectacle Monstre d’amour
de Rébecca Chaillon
au Carreau du Temple le vendredi 16 septembre à 19h30

Renseignements et réservation : http://www.festivaljerkoff.com

Monstres d’amour au Théâtre Paris-Villette

Monstres d'amour TPV

Monstres d’amour
le jeudi 12 et vendredi 13 mai 2016 à 20h30

Au Théâtre Paris-Villette

Renseignements et réservation :
Site du théâtre Paris-Villette

Monstres d’amour
[Je vais te donner une bonne raison de crier]

Les monstres d’amour : ceux qui aiment « à la vie, à la mort » ; ceux qui ont ingéré leurs compagnons ; ceux prêts à tout détruire, à tuer par manque d’amour… En utilisant ces personnalités du réel et des figures mythiques, nous exploiterons le fantasme de la passion violente et l’amour cannibale.

« Qui n’a jamais rêver de posséder vraiment l’être aimé ? Qui n’a jamais ressenti ce trou dans le ventre à l’idée de voir l’autre disparaître, l’envie de l’avoir en soi ? »

Textes et mise en scène Rébecca Chaillon / performance Elisa Monteil et Rébecca Chaillon / vidéo en direct Emilie Jouvet / assistanat à la mise en scène Louise Dudek / collaborateur artistique Gianni-Grégory Fornet / création et régie son Raphael Mouterde / création lumière Jérôme Bertin / conception scénographie Arnaud Troalic 

La Compagnie a reçu pour ce projet le soutien d’ARCADI (FSIR) durant sa première résidence de recherche à Mains d’Oeuvres (St Ouen) en octobre 2014. Maquette présentée en novembre 2015 au 104 à Paris dans le cadre du festival FRAGMENTS

Festival Fragments #3

Mains d’Œuvres et La Loge organisent depuis 2013 le Festival Fragments, en partenariat avec diférentes structures culturelles.
Conçu comme un festival itinérant à travers l’Ile-de-France, Fragments est un projet pour les jeunes compagnies théâtrales et chorégraphiques accompagnées par l’un des lieux organisateurs ou partenaires.

visuelFragments

Festival de maquettes en Ile-de-France.
12 soirées / 2 compagnies par lieu. 
En partenariat avec le t2G, le 104, le théâtre Paris Villette, le Jeune théâtre National.

La Compagnie Dans Le Ventre présentera une maquette du spectacle Monstres d’amour (Je vais te donner une bonne raison de crier) les 18 et 19 novembre à 19h30 au 104.

Plus d’informations sur le site de Mains d’oeuvres : http://www.mainsdoeuvres.org/Festival-Fragments-3.html

Et sur la page Facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/events/1706823212882327/

 

L’estomac dans la peau : être ventre

Suite à la présentation de L’estomac dans la peau du 15 au 18 septembre à La Loge, Théâtrorama a publié une critique du spectacle.

« Il y a souvent de bonnes surprises à la Loge. On y voit un choix audacieux d’artistes émergents – le plus souvent amenés par le contexte à émerger pour toujours, à la manière des poissons volants qui voyant le soleil un instant, retournent dans l’océan. Ce n’est pas le destin qu’on souhaite à Rébecca Chaillon, tant elle donne sans compter et tant elle nous dévore de son talent.

Rébecca Chaillon est une boule de coco géante, une sirène en boîte, un ventre tout entier. Elle est organe, viscère odorante, viande ficelée, graisse abondante. »

flyer_recto

Pour lire la suite de l’article sur le site de Théâtrorama : http://www.theatrorama.com/2015/09/lestomac-dans-la-peau-etre-ventre/