L’estomac dans la peau : être ventre

Suite à la présentation de L’estomac dans la peau du 15 au 18 septembre à La Loge, Théâtrorama a publié une critique du spectacle.

« Il y a souvent de bonnes surprises à la Loge. On y voit un choix audacieux d’artistes émergents – le plus souvent amenés par le contexte à émerger pour toujours, à la manière des poissons volants qui voyant le soleil un instant, retournent dans l’océan. Ce n’est pas le destin qu’on souhaite à Rébecca Chaillon, tant elle donne sans compter et tant elle nous dévore de son talent.

Rébecca Chaillon est une boule de coco géante, une sirène en boîte, un ventre tout entier. Elle est organe, viscère odorante, viande ficelée, graisse abondante. »

flyer_recto

Pour lire la suite de l’article sur le site de Théâtrorama : http://www.theatrorama.com/2015/09/lestomac-dans-la-peau-etre-ventre/