Ariette, la grosse sirène

Texte et performance de Rébecca Chaillon

Régies : Suzanne Péchenart

© Franck Martinet

In situ, Rébecca crée son paysage maritime, son rocher avec des brics et brocs comme la petite sirène de Walt Disney, mais grosse…et noire. Elle devient sirène,  sous nos yeux, une Mami Wata, puissante et effrayante. Et elle nous parle, de ceux qui sont sur terre et des siens sous la mer.
16 septembre 2017 – Préavis de Désordre Urbain / Marseille
8 juin 2019 – Théâtre du Beauvaisis