Le tube

Performance d’Élisa Monteil

© Mariam SaintDenis

Au départ était le tube. Et à la fin aussi, mais en plus sophistiqué. Entre le début et la fin, s’ouvrirent dans un ordre pré-cis les orifices. Tout ceci n’est que pure intelligence du vivant. Le Tube est une performance éco-féministe, un rituel d’exploration des profondeurs, une ode à la sodomie, un tissage de matières où résonnent entre autres les mots de Maggie Nelson Les Argonautes et la musique électroacoustique de Raphaël Mouterde Tant que tu ne me tues pas.
28 juin 2019 / Festival Faire Corps au Fotomat/ Clermont-Ferrand
6 avril 2019 / Festival les Perfides à l’Embobineuse / Marseille