RER Q

Manifeste

RER Q est un réseau d’autriX allié.e.s autour
de textes / manifestes queer / crus / cul,
RER Q écrit lit performe ce qui n’est que
trop rarement visible,
RER Q explose le genre triste et la syntaxe
molle, la police des corps identifiés
identifiables et la littérature officielle,
RER Q serpente entre les mots
d’individu.e.s qui racontent leurs
perturbations non linéaires dans le genre
et la sexualité
RER Q est substance désir poésie suspecte
flemme tantrique interstices nuques
moites expérimentations sales paysages
gouines images clandestines tunnels
d’amour fantasmes profonds comme des
arbres,
RER Q est le voyage néon sans fard sans
fin vers ta sexe ta corps ta bouche d’infini.e,
RER Q est sauvage, multiple et uni.e

Biographies
RER Q est etaïnn zwer, Camille Cornu, Rébecca Chaillon, Wendy Delorme, Élodie Petit & Claire Finch.

Rébecca Chaillon est autrice, performeuse, metteuse en scène et comédienne. Artiste associée depuis 2006 à la compagnie Dans le ventre dont elle signe les mises en scène, elle est encouragée par sa rencontre en 2012 avec Rodrigo Garcia. Après un premier solo-performance très remarqué (L’Estomac dans la peau, 2014), elle travaille actuellement sur deux textes : Monstres d’amour (Je vais te donner une bonne raison de crier), qu’elle interprète avec la performeuse Elisa Monteil, et Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute, pièce pour onze performeuses, célébrant les 100 ans du football féminin.

Camille Cornu navigue entre divagations poétiques, ancrages narratifs et performances, dans des textes hantés par les coeurs brisés, les désirs minoritaires et les corps stigmatisés. Elle/il fuit les étiquettes, brûle les dénominations et oscille entre ambiance lyrico-pop, colère mélancolique et impudeurs énervées. Ses poèmes et nouvelles ont paru chez Remue.net, Terrain Vague, e-fractions éditions. Son dernier roman, Habiletés Sociales, est publié par Flammarion.
https://www.youtube.com/watch?v=vFVPW4DcUIs

auteur-e-artiste, etaïnn zwer poursuit une pratique discrète, obsédée par le pouvoir de métamorphose-s du poème, la figure du voyou-voyeur, les images nocturnes, les lignes d’architecture les fleurs les corps et les désirs ambigus. sorte d’investigation utopique déguisée en art, où les œuvres ont statut de rébus ou de synopsis – récits mantras, lectures performées, installations feutrées, rituels d’attention et d’échange. pour faire advenir des mondes enfin décolonisés [Transpalette, galerie Éric Mouchet, Villa Belleville, Rinse, Terrain Vague, Jungle Juice…]
www.etainnzwer.com

Wendy Delorme est romancière, auteure de Quatrième Génération (Grasset, 2007), Insurrections ! en territoire sexuel, La Mère, la sainte et la putain (Au Diable Vauvert, 2009 et 2012), et Le Corps est une chimère (Au Diable Vauvert, 2018). Ses textes parlent des potentialités politiques des corps et des sexualités, d’amour et de filiation. Elle prépare actuellement la mise en scène d’un monologue dansé (Les Autres) et co-organise des soirées pluridisciplinaires de lectures et performances.
audiable.com/authors/wendy-delorme/

Claire Finch est auteur-e de protocoles gouines et de pornographie expérimentale, matière qu’elle travaille via des performances et des lectures (Extra ! festival des littératures hors du livre au Centre Pompidou, La Colonie, la Galerie des Étables à Bordeaux), ou des ateliers d’écriture (espace Khiasma, La Gaîté Lyrique, Le Syndicat Potentiel à Strasbourg). Elle est actuellement doctorant-e en Études de genre à Paris 8.
www.clairefinch.com

Élodie Petit lit l’avenir dans les magazines pornos et les chats de compétition. Elle élabore des utopies sexuelles radicales, où le règne animal est une zone d’expérience possible. Dans ses divagations anarchistes, les humain.e.s jouiraient enfin de leur capacité à produire une énergie sexuelle gratuite, perpétuelle. Elle est la fondatrice des éditions douteuses.
www.elodiepetit.fr