Carte Noire nommée Désir

« D’abord il a fallu être comme tout le monde.
Il a fallu être blanche. Théâtralement blanche. Ou plutôt théâtralement blanc. Au masculin. Composer au masculin. »

Rébecca Chaillon in Décolonisons les Arts, 2018

 

Mise en scène : Rébecca Chaillon
Dramaturgie : Céline Champinot
Création sonore : Elisa Monteil
Régie générale/lumière : Suzanne Péchenart
Avec : Rébecca Chaillon et Aurore Déon (distribution en cours)

Télécharger le dossier du spectacle : Carte Noire nommée Désir

Production Cie Dans Le Ventre, CDN-Normandie Rouen, Nordwind Festival et Fonds Transfabrik de l’institut Français.
Soutien La Loge et 104-Paris.
Création Hiver 2021

« 2014, je participe au documentaire Ouvrir la Voix / Speak Up d’Amandine Gay. Ce film d’entretiens, donne la parole à vingt-quatre femmes afro-descendantes de France et de Belgique pour parler de leur situation particulière d’être femme et noire, mettant en lumière des discriminations systémiques, principalement le sexisme et le racisme. Participer à ce projet m’a permis une prise de conscience de ma « négritude », de ma situation de française noire originaire de la Martinique, du racisme que j’avais vécu et des multiples tensions et paradoxes auxquels j’étais exposée quand il s ‘agissait de penser l’amour, le désir, le regard des autres. J’ai entamé une éducation alternative à travers le militantisme anti-raciste, l’afro- féminisme et le militantisme queer. Tout cela m’a mené à penser ce projet de spectacle Carte Noire nommée Désir. »
Rébecca Chaillon