Rivière sale

Projet d’Élisa Monteil et Raphaël Mouterde

Rébecca Chaillon : regard extérieur
Jérôme Bertin : création et régie lumières

© J. Brody/ Point Ephémère

Dans le but à demi avoué de voir l’hétéronormativité s’étouffer d’une fausse route malencontreuse, Rivière sale propose une zone partageable d’exploration des désirs et des fantasmes. La mise en scène sensible et décalée des expériences intimes et singulières de ses deux auteurs et interprètes, l’une femme, l’autre homme, cherche à ouvrir des possibles pour un imaginaire sensuel hors des balises du genre, des normes et de la performance sexuelle.
Dans un espace élargi par le son et la musique, les récits et les corps se déploient, et traduisent ensemble la fragilité, la puissance et la joie d’une sexualité en réinvention.

Télécharger le dossier du spectacle :
RIVIERE SALE_Elisa Monteil Raphael Mouterde_dossier de presentation

© J. Brody/ Point Ephémère

EXTRAIT

HÉTÉRONORME

Les questions sont posées par une voix de synthèse qui s’adresse de façon aléatoire à Raphaël, à Élisa, à eux deux, ou peut-être au public.

* D’où pensez-vous que puisse provenir votre hétérosexualité ? À quoi l’attribuez-vous ?

* Se peut-il que votre hétérosexualité ne soit qu’une phase diffcile et troublante à passer ?

* À qui avez-vous avoué votre hétérosexualité ? Comment ont-ils-elles réagi ?

* Plus d’un tiers des couples hétérosexuels se mariant cette année divorceront dans les trois ans. Pourquoi les relations hétérosexuelles sont-elles si souvent vouées à l’échec ?

* Songeriez-vous à envoyer votre enfant chez le psychologue si elle ou il venait à avoir des tendances hétérosexuelles ?

*En raison de leur style de vie, les hétérosexuel.le.s font trop d’enfants, pourquoi ces personnes ne sont-elles pas plus sensibles à la destruction de la planète ?